Aller au contenu

PRÉSENTATION

1 433 LICENCIÉ·ES

33 CLUBS DE TENNIS DE TABLE

Quel est le rôle du CDTT34 ?

Le Comité départemental de tennis de table de l’Hérault est un organe déconcentré de la Fédération Française de Tennis de Table (FFTT). Il applique les directives de sa fédération et de sa ligue régionale à l’échelle du département de l’Héraut et a pour rôle la coordination et la promotion de sa pratique sportive sur l’ensemble de son territoire.

Le CDTT34 est en charge de l’organisation des compétitions départementales : Championnats par équipes, Championnat Jeunes, Critérium fédéral, Coupes de l’Hérault, Finales par classement et compétitons vétérans. L’organisation de stages départementaux, de formations professionnelles (Animateur Fédéral, Entraîneur Fédéral, Animateur Tennis de Table…), la détection des jeunes pongistes, la mise en place d’un CPS (Centre de Perfectionnement Sportif) font parties de ses missions.

L’organisation d’évènements comme la Caravane du Ping Tour 34, la participation à des manifestations comme le Grand Défi Vivez Bougez ou la Foire de Printemps 2022, la communication à travers ses outils numérique (Facebook, Instagram, LinkedIn, site web), l’intervention dans les écoles (Éduc’Ping)… participent à la promotion du tennis de table et sont des missions essentielles pour attirer de nouvelles et nouveaux licencié·es dans les clubs.

L’accompagnement de ses 33 clubs représente un volet essentiel au développement du tennis de table au sein du département de l’Hérault et est une mission réalisée sur le long terme. Les associations sportives affiliées bénéficient du soutien et de l’expertise du CDTT34, qui les accompagnent dans leur structuration tout le long des saisons sportives.

Comment est structuré le CDTT34 ?

Le Comité départemental de tennis de table de l’Hérault est une association loi de 1901 et se compose de 9 bénévoles et de 2 salarié·es.

Le bureau directeur élu pour 4 ans est composé d’un Président (M. Jean-Marc FABRE), Trésorier (M. Christophe JOUSSE) , Secrétaire Général (M. Gérard RIFFAUD) et Vice-Président (M. Gilles BALDASSARI).

Le CDTT34 est structuré en commissions : sportive, arbitrage, communication …

Un bureau à la Maison départementale des Sports « Nelson Mandela » à Montpellier est utilisé par les salarié·es et un lien étroit est entretenu avec Hérault Sport ainsi que les comités départementaux présents sur ce même lieu de travail et d’échanges.

Un peu d’histoire…

Les statuts de l’association ont été déposé le 28 août 1967 et plusieurs Présidents se sont succédés…

Le 2 décembre 2017, la Ligue Occitanie de Tennis de Table est née de la fusion des ligues Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, suite à la réforme territoriale de l’Etat.

4 anciens présidents du CD34 – M. ROUZIERE, C. PREFAUT, D. BILBAO, P. POISSON avec J-C XUEREB (secrétaire) et G. FABRE (Président)

Assemblée Générale du 19 juin 2004 à St Félix de Lodez – Extraits du rapport moral du Président

« […] Après 18 ans de présidence du CD34, je vais céder ce poste qui m’a apporté certes de nombreuses joies, mais également, beaucoup de travail, et quelques déceptions. C’est donc avec une certaine émotion, que je vais vous présenter ce rapport moral qui sera, pour moi le dernier.

Permettez-donc de puiser mes propos dans ceux présentés au cours de ces dernières années, car nombre de réflexions sont toujours d’actualité.

Sans revenir à la préhistoire pongiste, mais en nous référant à ces vingt dernières années, grâce à des dirigeants compétents et efficaces, les Lecler, Xueber, Préfaut, Bilbao, Daru et tous ceux que je ne cite pas mais qui sont présents dans nos esprits, on peut-être fiers de l’évolution du Tennis de Table dans notre département.

Quel doux rêveur, aurait pu envisager qu’un équipement tel que le Centre National Bernard Jeu, unique en France, soit construit dans notre département.

Cet outil merveilleux, qui a fêté son 10e anniversaire, est un atout fantastique pour nous, tout type d’organisation devient possible, même les plus prestigieuse. Faire la liste de toutes les manifestations qui s’y sont déroulées suffit à justifier pleinement cet investissement, des Jeux Méditerranéens aux stages de préparation Olympique, en passant par les Championnats Handisports ou les Interligues.

Le revers de la médaille : c’est de sombrer dans la facilité, car il est si facile de tout organiser à Mèze, que parfois on en oublie d’autres sites où la promotion de notre sport serait plus indispensable. Le Comité de l’Hérault doit être vigilant au devenir de ce centre […]

[…] Les excellents résultats obtenus par nos jeunes, sur lesquels nos techniciens auront l’occasion de revenir : Grégoire JEAN (Champion de France minime), Guillaume JEAN (Vice Champion de France Cadet), Loïc AZCON, Nicolas ROUCHER, Romain CHAZAL, Laurie PHAI PAN, témoignent de l’excellent travail effectué dans nos clubs, avec une mention spéciale pour l’ASM Gigean TT […]

[…] Le « désert pongiste » n’existe plus, parce qu’à force de passion, de volonté et d’enthousiasme, nous avons, vous avez su convaincre et progresser. Au cours de mes divers mandats, j’ai pu fêter le 1000e et 2000e licencié du CD34. Si les clubs jouent le jeu commun de la licenciation, en utilisant, en particulier, les avantages de la licence loisir, mon successeur devrait dans l’olympiade à venir fêter de 3000e licencié héraultais […]

[…] Répétons encore que, les résultats sportifs les plus prestigieux, étaient, et espérons-le, seront le fait des féminines du club du Montpellier TT, et pourtant nous sommes incapables de mettre en place un véritable Championnat Départemental Féminin, avec un nombre d’équipes suffisant.

Des organisations prestigieuses, Interligues, rencontres de Superdivisions, Coupe d’Europe, Tournoi international, se déroulent chez nous, les meilleurs mondiaux nous rendent de fréquentes visites, sans qu’il y ait un réel engouement du public pongiste, et heureusement, souvent sans véritable couverture médiatique […]

Monsieur Gérard FABRE – Président du CD34
10 juin 1996 – Assemblée Générale du CD34 (POUJOL – FRANCHINI – OURET – RIGAC – JEANJEAN – PAUTREL – CAPEL – CATEL – OURET – FABRE – BILBAO – LOISON – ROQUES)

GÉRARD FABRE RÉÉLU PRÉSIDENT

En cette année olympique, l’assemblée générale du comité départemental réunie à Saint-Clément de Rivière revêtait une importance particulière. L’Équipe dirigeante, qui a en charge la gestion du tennis de table héraultais, était soumise à renouvellement, quatre ans après son élection.

Avant de laisser parler les urnes, le président Gérard Fabre et le secrétaire général Patrick Loison dressaient le bilan de santé de ce sport en plein développement.

Sur la plan quantitatif, la situation est des plus encourageante : notre département enregistre une hausse de 16% de ses licenciés par rapport à la saison dernière. Avec 1 375 licenciés, l’Hérault arrive très largement en tête des comités du Languedoc-Roussillon et devient même le premier département du sud de la France en parvenant à « coiffer » les Bouches-du-Rhônes. Trois nouveaux clubs sont venus rejoindre la famille pongiste héraultaise (Le Bousquet d’Orb, Baillargues et le Cap d’Agde), portant à 39 le nombre de clubs affiliés.

L’aspect qualitatif est encore plus encourageant : l’assemblée générale devait saluer la grande performance du Mézois Bruce Bonneviale, devenu vice-champion de France cadets ce mois-ci. Gérard Fabre rappelait que les deux équipes du Montpellier-Le-Crès participent à la Coupe d’Europe, que le TTCMM accède en National 1 et que sept équipes héraultaises évoluent en championnat national. Peu de comités sont aussi bien lotis dans l’hexagone.

Après les interventions du trésorier, des présidents des commissions techniques et sportives et du conseiller techniques régional, l’heure était venue de passer aux élections. 16 candidats pour 16 postes à pourvoir, il ne fallait pas s’attendre à des surprises. Quatre candidats nouveaux font leur entrée au comité directeur (Edith Guérin, Françoise Ouret, Théodore Stermula et Gilbert Venys. C’est à l’unanimité que Gérard Fabre retrouvait pour quatre ans son fauteuil de président départemental.

Midi Libre – Mercredi 13 juin 1992
Marcel OURET – Gilbert CATEL – Guy ROUVIERE – Daniele ESPIE – Gérard ESPIE – Françoise OURET – Gérard FABRE – Michel GOLF – Henri JEANJEAN – Patrick LOISON – Roger ROQUES – Bruno PARIETTI – David MENDOZA
Dominique BILBAO – Jean-Philippe GATIEN – Bernard DARU – Gérard FABRE
Assemblée générale du 21 juin 1995 à Béziers – Les membres du Comité directeur du CD34 réunis
Dominique BILBAO – Gérard FABRE – Christian PREFAUT (Vice Président FFTT) – Bernard DARU
12 juin 1988 à Mèze – Les présidents FABRE et JEANJEAN montrent l’exemple lors de la journée des dirigeants